Certes, cette hypothèse n’est pas encore confirmée jusque-là. Cependant, plusieurs spécialistes pensent que l’hypertrophie bénigne de la prostate pourrait être engendrée par certaines modifications des productions des hormones mâles. Est-il possible d’éviter cette pathologie ? Découvrons la réponse dans cet article.

Prévenir l’hypertrophie bénigne de la prostate : est-ce possible ?

En réalité, il n’est pas possible d’empêcher la survenue de l’adénome de la prostate. Avec l’âge, la prostate prend en effet du volume chez la majorité des hommes. Cela peut alors causer une hypertrophie bénigne de la prostate. Cette pathologie se réfère en fait à l’augmentation du volume de la prostate. Un tel phénomène se produit lorsque les cellules se trouvant dans la zone transitionnelle prolifèrent de manière excessive. On peut retenir que les principaux facteurs de risque d’une hypertrophie bénigne de la prostate sont :

  • Les antécédents familiaux ;
  • L’âge ;
  • L’origine raciale.

Puisque ces trois facteurs de risque ne peuvent pas être modifiés, il est impossible de prévenir une hypertrophie bénigne de la prostate. En revanche, les complications ainsi que l’inconfort que cette pathologie engendre peuvent être évités. Pour ce faire, il faut simplement prendre certaines précautions.

Changer son style de vie

Même si ce geste ne peut pas empêcher une hypertrophie bénigne de la prostate, le changement du style de vie peut toutefois permettre de soulager certains symptômes ou même d’empêcher que cette pathologie s’aggrave. Dans la mesure où le surpoids entraine une augmentation de la pression abdominale sur la vessie, vous devez d’abord commencer par adopter une alimentation saine et pratiquer régulièrement une activité sportive. Notons que la pratique régulière d’une activité physique permet aussi à la vessie de se vider à un rythme beaucoup plus normal. Voici différentes astuces qui vous seront d’une grande utilité :

  • Uriner dès que l’envie vous prend : le fait de se retenir longtemps irrite la vessie.
  • Éviter de consommer certains aliments : l’alcool, les plats salés et épicés ou encore les boissons qui contiennent une importante quantité de caféine (colas, thé et café) sont à éviter.
  • Éviter de boire de façon régulière après 19 heures : cela vous évitera de devoir vous lever plusieurs fois durant la nuit pour uriner.
  • Libérer la prostate : il est recommandé aux personnes qui ont une importante activité sexuelle de garder le rythme.

Comment contrôler au mieux les symptômes ?

Pour un meilleur contrôle des symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate, il est conseillé de limiter ou si possible d’éviter l’utilisation de décongestionnants ou d’antihistaminiques lorsqu’on souffre de rhume ou qu’on a des poussées d’allergies. En effet, ces produits resserrent les muscles qui assurent le contrôle du flux urinaire. La miction devient alors plus difficile. Gardez par ailleurs à l’esprit que même si l’augmentation du volume de la prostate est un phénomène tout à fait naturel, ce n’est pas le cas des problèmes urinaires. Consultez donc sans tarder un médecin si vous constatez certains changements sur ce point. Par ailleurs, pour parvenir à traiter efficacement les troubles de la prostate, vous pouvez opter pour l’utilisation de la bromélaïne. Grâce à ses multiples propriétés, cette enzyme parvient à avoir une action efficace sur les maladies de la prostate. Elle aide notamment à :

  • Réduire l’inflammation grâce à ses différentes propriétés anti-inflammatoires ;
  • Améliorer l’action des autres suppléments avec lesquels elle est combinée ;
  • Rendre plus aisée l’absorption de certains médicaments, surtout les antibiotiques.

Vu ses différentes propriétés et son efficacité avérée, la bromélaïne est donc considérée comme un véritable atout pour la santé. Tous les hommes, quel que soit leur âge, peuvent bien entendu la consommer. Pour en savoir plus, lisez cet article : https://www.bromelaine.fr/prostate/ 

Au regard de tout ce qui précède, il est donc évident que l’on ne peut pas prévenir une hypertrophie bénigne de la prostate. En revanche, les symptômes peuvent être contrôlés grâce à un changement du style de vie ainsi qu’à la prise de certaines précautions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici