Comment occuper vos enfants quand il pleut ? 10 idées !

62ee073992b14f17ab6585e7c4834ba1.jpe

Il pleut dehors. Heureusement que les enfants ne vont pas à l’école. Seulement, la pluie ne s’arrête pas, et il faut trouver de quoi s’occuper. Le projet d’emmener les enfants au parc est tombé à l’eau. Ils commencent à grimacer et à tourner en rond. Du côté des parents, l’ennui et la lassitude commencent aussi à s’installer. Cela risque de rendre cette journée de pluie difficile à gérer. Alors, pour aider les parents à s’en sortir, quelques conseils et quelques astuces vous sont fournis. Ils sont simples et permettent d’occuper, d’amuser et de divertir les petits et les grands. Il y a les astuces qui ne demandent aucun achat, aucun matériel. Par contre, pour d’autres, il faut disposer de différents outils et accessoires. Alors, à vous de choisir parmi les propositions qui suivent.

Faire la chasse aux couleurs

Chasse aux couleurs

C’est une occupation pour les plus petits qu’il faut organiser avec le sourire. Elle est assez facile et ne nécessite aucun matériel. La base du jeu de la chasse aux couleurs est d’être rapide et d’avoir une bonne connaissance des couleurs. Un parent ou un aîné parmi les enfants assure l’animation. Il démarre en donnant le nom d’une couleur, le rouge par exemple. Après, les enfants doivent toucher une chose rouge le plus rapidement possible. Il peut s’agir d’un vêtement, d’une fleur, du sol, etc. L’enfant qui a trouvé le plus grand nombre de couleurs est le gagnant.

II existe une variante de ce jeu avec juste un peu de matériel. Chaque équipe ou chaque enfant doit correspondre à une couleur. Différents objets aux couleurs des enfants ou équipes sont disséminés dans la chambre. Au signal de départ, tous doivent aller retrouver les objets correspondant à leur couleur. Et c’est la première équipe qui a tout récupéré qui gagne. Il faut pour cela bien prévoir le même nombre d’objets par équipe ou par enfants.

Faire de la pâtisserie

Pâtisserie

Si le parent est prêt à se consacrer à la supervision, une séance de pâtisserie est un moment de partage qu’il faut absolument faire lors d’une journée pluvieuse. Ainsi, les enfants sauront l’art de faire du gâteau en groupe tout en y participant. Tout le monde se réjouira d’enfiler des tabliers et de mettre une toque si possible. Ainsi, tour à tour, les enfants vont fouetter la crème ou mélanger la pâte à la spatule. Il y en aura un ou deux qui vont en profiter pour se salir les mains. Tout cela fait partie du jeu. En plus, il y aura la dégustation pour tout le monde à la fin.

Si les enfants sont plus jeunes, il est conseillé de choisir une recette peu compliquée et sans cuisson comme la mousse au chocolat. Il faut, si possible, cadrer l’heure de la dégustation avec celle du goûter pour couronner le tout. L’aspect éducatif est important. En effet, les enfants en aidant l’adulte sous forme de jeu apprennent à mesurer leurs gestes, à obéir à un simple ordre et à respecter l’hygiène. En plus, ils se familiarisent avec de nouveaux ingrédients tout en découvrant de nouvelles odeurs.

De la mime et de la devinette

enfant devinette

Pour cette occupation, il faut peu de choses pour amener les rires des enfants en un rien de temps. En plus, cela risque de les amuser durant quelques heures. Pour démarrer, il suffit d’écrire tous les noms issus du monde des enfants sur des bouts de papier. Ce sont des animaux, des superhéros, des personnages de dessins animés, de films ou de livres pour enfants. Puis, les mélanger dans un chapeau et faire tirer au sort à tour de rôle. L’enfant qui tire un papier devra imiter uniquement par des gestes l’animal ou le personnage tiré au sort. Le reste doit essayer de trouver la bonne réponse. Celui ou celle qui a trouvé la bonne réponse prend la place de celui qui a fait le tirage et se met à imiter à son tour. C’est à l’adulte de diriger le jeu. Il comptabilisera le score des gagnants. L’enfant qui a trouvé le plus de bonnes réponses sera le gagnant.

Après le mime, on continue avec les devinettes. C’est le jeu des mots fous. Il ne nécessite aussi aucun matériel. Tout le monde s’assoit confortablement en rond au sol. Le parent choisit un thème faisant partie de l’univers des enfants. Il annonce un mot que tout le monde doit connaître. Seulement, il va le déformer légèrement. Celui qui le trouve le premier le mot correct recommence le jeu avec un nouveau mot déformé. Si les enfants sont un peu plus grands, il faut les faire rire à l’aide des mots déformés. Une variante du jeu est de trouver le contraire d’un mot. Cela amusera tout le monde tout en révisant les acquis en termes de vocabulaire.

Une chasse au trésor dans la maison

Chasse au trésor

Une chasse au trésor à la maison est un excellent moyen de divertir les enfants. Après les préparations, vous aurez au moins une heure de tranquillité avec la pluie durant le jeu. Il faut commencer par bien choisir le thème en fonction de la chasse. Chaque thème doit correspondre à l’âge des enfants et aux thèmes auxquels ils sont familiers. Ensuite, il faut sélectionner les espaces de la maison où aura lieu la chasse. Il faut éviter le bureau pour préserver les dossiers et documents. Le garage est également à bannir.

La maison devra être préparée pour la chasse. Il existe beaucoup d’astuces, comme fermer certains volets ou mettre une lumière tamisée. Il est même possible de créer des grottes à l’aide de chaises et de couvertures. Il ne reste plus qu’à cacher les indices et les mettre sur la carte au trésor. Ce sera le plan de route des enfants qui leur donnera un repère de l‘avancement de l’aventure. Pour corser la chasse, il faut mettre des illustrations telles que les formes, les motifs, les flèches ou les pictogrammes.

Quelques activités artistiques

Loisir créatif

Pendant une journée de pluie, les enfants aimeraient bien faire travailler leur esprit imaginatif. Ainsi, il vous est indiqué de faire travailler leurs mains. Il y a le choix entre la pâte à sel et la pâte à modeler. De même, la peinture et le coloriage ont toujours des admirateurs. Il est possible d’aller plus loin en leur permettant de créer eux-mêmes leurs premiers avions, ou bateaux.

Enfin, il y a la musique. Si les équipements sont disponibles, il est temps de les sortir surtout les jouets. S’ils n’existent pas, il faut laisser la place à l’improvisation avec les ustensiles de cuisine. Les enfants trouveront eux-mêmes le micro à utiliser, ainsi que d’autres instruments de fortune.

Un jeu d’ombres et lumières pour voir le réel autrement pourrait captiver tout le monde. On a juste besoin d’un vase avec une ou plusieurs branches de feuillage ou quelques bouquets de fleurs. Il faut également une feuille de papier, du ruban adhésif, un crayon à papier ou un feutre commandés préalablement dans une boutique de loisirs créatifs en ligne. Ensuite, il faut placer le vase et son contenu devant une source de lumière. Ainsi, l’ombre du feuillage ou du bouquet se projette au pied du vase. Placer une feuille de papier pour recueillir l’ombre. Ensuite, l’enfant suit au crayon le tracé de l’ombre.

Construire une tente

tente en draps

Une tente à construire ferait le bonheur des petits et grands. Pour cela, il va falloir sortir les draps, couvertures, tapis, oreillers. Ensuite, les enfants se mettront à construire, seuls ou avec de l’aide, une tente ou une cabane. Une fois terminée, la pluie n’empêchera pas de se mettre ensemble pour des chansons de camp ou de récréation.

Si la pluie se met encore à tomber, on peut continuer sous la tente ou ailleurs avec des énigmes à résoudre. Il est même envisageable d’aller plus loin avec des histoires un peu effrayantes. Seuls, les enfants pourraient aussi se raconter entre eux des histoires de leur vie ou de celle des adultes selon leur vision.

Il est possible d’ajouter le jeu de cache-cache sonore. Pour cela, il faut un gros réveil au tic-tac bien sonore. Ce dernier sera caché dans la maison à une distance bien spécifique. Tous les enfants auront les yeux bandés. Une fois que le signal du réveil se met à sonner, c’est le signal de départ. Le gagnant sera celui qui s’en empare le premier. Il lui appartient donc d’aller cacher le réveil vers un autre endroit.

Créer avec les enfants une galerie de portraits

Magazines

La création d’une galerie de portraits est de tout âge et intéresse aussi bien les garçons que les filles. Il suffit d’avoir une ou deux paires de ciseaux et le plus possible de vieux catalogues de prêt-à-porter. Ensuite, il suffit de découper plusieurs visages et vêtements. Une fois le découpage fini, il appartient à chaque enfant de créer son personnage en mélangeant les parties découpées. Puis, il ne reste plus qu’à coller sur une feuille blanche.

Les personnages peuvent être finalisés avec des feutres pour rajouter les accessoires comme les sacs, chapeaux et lunettes. On peut leur demander de mettre un nom à leurs créations. Une petite exposition au mur est à faire. Ainsi, chaque exposant doit présenter son œuvre. Si possible, il faut lui demander d’expliquer son choix.

Découvrir l’origami

Origami

L’origami nous vient du Japon. Une telle annonce ne manquera pas d’intéresser les enfants. C’est l’art du pliage du papier. Si le parent connaît quelques figures origamiques, c’est le moment de partager cela avec les enfants. Les deux classiques figures sont l’étoile et le papillon.

Au cas où le parent est encore novice dans le domaine, et qu’internet est connecté, il suffit d’y aller pour découvrir des milliers de figures très bien expliquées. Elles vont du plus simple qu’il faut prendre comme modèle à la plus compliquée. Ainsi, vous allez par exemple un simple flocon ou un animal en 3 D. Pour aller plus loin, il faut utiliser des papiers de couleur et des feutres pour colorier. Ne pas oublier une ou deux paires de ciseaux.

L’origami fournit des bénéfices éducationnels pour l’enfant. Ainsi, en jouant, il est possible de revenir aux mathématiques en classe. Par exemple, vous pouvez commencer en posant la question sur le nombre de façons de plier un carré de papier pour faire 2 sections de la même taille. Et on continue. Si, nous plions un carré, qu’est-ce qu’on obtient ? Ensuite, le triangle. Une fois un modèle d’origami réussi, il faut essayer de montrer la symétrie dans les modèles de pliage.

Fabriquer sa pâte à sel

Pâte à sel enfant

Après le papier, c’est au tour des petits bonshommes ou des maisons en tous genres. Le jeu consiste à fabriquer sa pâte à sel. C’est une occupation pour amuser et pour laisser de la liberté à l’imagination des enfants. C’est un bon moyen de faire passer un après-midi calme un jour de pluie à plusieurs enfants. Il est peu coûteux et laisse la place à la créativité et à la dextérité.

Seulement, avant de commencer, il faut fabriquer la pâte pour que les enfants puissent commencer à travailler. Ce n’est pas difficile, et l’aide des enfants ne fera que donner plus de joie et d’intérêt pour la fabrication.

Il vous faut 1 bol de farine, 1 bol d’eau, ½ bol de sel fin, ½ bol de fécule de maïs, et 2 cuillères à soupe d’huile. La pâte est à malaxer. Puis, la mettre à cuire dans une casserole à feu très doux avec une cuillère en bois. La pâte est prête lorsqu’on ne peut plus la remuer. Maintenant, les enfants peuvent créer tout ce qu’ils veulent. Il est même possible de laisser les plus petits jouer tout seul. En effet, la pâte à sel est sans danger pour la santé. Même si les enfants arrivent à la porter à leur bouche, il n’y aura aucun danger.

Pour égayer le jeu et passer du temps, il est possible de colorer la pâte à sel au moment de sa fabrication. Pour cela, il faut ajouter du colorant en poudre ou du colorant liquide à la pâte. Le colorant en poudre doit être mélangé à la farine et au sel avant de rajouter de l’eau. Quant au colorant liquide, il est à ajouter à l’eau avant qu’il ne soit ajouté à la farine et au sel.

Découvrir le bâton de pluie

Bâton de pluie maison

Le bâton de pluie est un instrument de musique facile à créer. En tenant le bâton à la verticale, les pierres ou les graines qu’il contient en descendant s’entrechoquent au contact des bâtonnets. Cela provoque un bruit qui ressemble à celui de la pluie. En inclinant le bâton de pluie, on entend un doux crépitement. Celui-ci rappelle le bruit d’une pluie drue en donnant l’impression d’entendre une cascade ou une averse.

Pour avoir votre bâton de pluie avec l’aide des enfants, il faut un tube en carton de papier d’aluminium ou sulfurisé avec deux feuilles de papier calque. Ensuite, vous aurez besoin de ciseaux, une pince coupante, un tube de colle, un compas et une punaise. Pour mettre dedans, il faut y verser des cure-dents, du riz ou des lentilles, et des chutes de papier. Il ne reste plus qu’à montrer aux enfants comment retourner le bâton de pluie pour faire du bruit. Il ne faut pas oublier de vérifier régulièrement le ruban adhésif attachant les deux bouts du bâton.

Avec ces quelques suggestions, il est désormais plus facile de passer une journée pluvieuse chez soi avec les enfants. Ces derniers ne risquent plus de s’ennuyer tout en apprenant de nouvelles choses et en s’amusant.

Stéphane

Stéphane

Journaliste indépendant, n'hésitez pas à me contacter pour la rédaction de vos articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top