L’achat d’œuvre d’art aux enchères : fonctionnement !

auteurs.jpg

Avoir une œuvre d’art chez soi, c’est disposer d’un moyen parfait pour ajouter une touche particulière à sa demeure. Placée à un endroit idéal, cette pièce décorative peut permettre à la fois de mettre le comble à l’aspect physique de vos locaux et de sentir vos artistes préférés beaucoup plus proches de vous. S’il est vrai qu’il est possible à tout le monde de se procurer une œuvre d’art aux enchères, il faut pourtant dire qu’il convient de connaitre le fonctionnement des achats d’œuvres d’art pour s’offrir un article de qualité au meilleur prix. Découvrez ci-dessous l’essentiel à savoir sur le fonctionnement de l’achat d’œuvre d’art aux enchères.

Que faire avant d’acheter une œuvre d’art aux enchères ?

Peu importe l’objet que vous désirez acquérir, il existe différentes possibilités de l’avoir aux enchères. En fonction de vos besoins et de votre budget, vous pouvez accéder à des ventes cataloguées ou à des ventes courantes, donc non cataloguées. Dans ce dernier cas, les œuvres mises en vente ne sont pas décrites, et il vous revient de jouer sur votre expérience pour trouver des objets ayant un bon rapport qualité/prix. Pour ce faire, vous devez vous rendre sur place. Mais, avant de vous déplacer, il faudra sérieusement vous informer sur les objets proposés. Cette démarche vous permet notamment de faire un investissement rentable, car la vente aux enchères est comme un marché d’occasion. Difficile de vous plaindre d’un défaut de l’œuvre d’art après achat ! C’est pourquoi il est important que vous ayez tous les renseignements possibles sur l’objet avant de sortir votre carte bancaire pour l’acheter.

Informez-vous de la cote du marché

Avec l’arrivée des ventes aux enchères d’œuvre d’art en ligne, il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes qui renseignent sur les cotes du marché. Il s’agit généralement des résultats de ventes des études de commissaires-priseurs qui permettent de connaitre la cote des œuvres ainsi que sur la cote des auteurs. En consultant l’une d’entre elles avant l’achat d’un objet d’art, vous pouvez parfaitement faire de bonnes affaires. Ne confondez pas cependant les ventes aux plus offrants et celles aux enchères publiques. Il s’agit en effet de deux réalités différentes avec leurs propres réglementations.

Qui peut participer à une vente aux enchères d’œuvre d’art ?

Quel que soit l’objet d’art que vous souhaitez avoir, il est indispensable d’être majeur pour participer à une vente aux enchères. De plus, vous devez être financièrement indépendant et garantir votre solvabilité. Déterminez votre budget en sachant qu’il existe des frais exprimés en pourcentage de l’achat qui s’ajoutent au prix annoncé par le commissaire-priseur. Ces frais sont généralement affichés sur le lieu de vente, et le taux est fonction de la nature de la vente. Pour une vente volontaire par exemple, les frais supplémentaires varient entre 10 et 20 % de l’adjudication. Par contre, ils sont fixés à un taux de 14,35 % pour les ventes judiciaires. En dehors de ces frais, vous devez également prévoir une TVA de 19,6 % pour tout achat d’œuvre d’art aux enchères.

Comment enchérir pour une œuvre d’art ?

Selon l’objet qui attire votre attention, il existe différentes possibilités de participer aux enchères. Dans le cas où il serait impossible de vous rendre personnellement sur le lieu de la vente, vous pouvez déléguer votre pouvoir d’achat à un courtier. Il s’agit en effet d’experts dans le domaine des enchères qui peuvent parfaitement vous permettre d’obtenir un objet de qualité à un bon prix contre une commission. Si vous ne voulez pas procéder ainsi, il existe un moyen de faire parvenir votre ordre d’achat d’œuvre d’art à la salle des ventes sans aucun intermédiaire. Veillez toutefois à préciser vos coordonnées, votre identité ainsi que le budget dont vous disposez pour l’achat de l’objet. Dans ce cas, il revient au commissaire-priseur de tenir compte de votre offre lors de la cérémonie de vente. Le responsable de la vente pourra alors vous contacter si l’œuvre d’art vous est adjugée à l’issue de la vente.

Rappelons toutefois que certaines entreprises de ventes aux enchères d’objets d’art offrent la possibilité de participer en direct via internet. Quel que soit le canal par lequel vous enchérissez, il est important que vous soyez attentif et très réactif si vous voulez gagner l’enchère. La mise de prix de l’objet par le commissaire-priseur constitue généralement le point de départ. Dans le cas d’une participation physique à la vente, vous pouvez enchérir en hochant la tête, levant la main ou en exprimant votre proposition de vive voix. Peu importe le moyen utilisé, soyez clair dans vos offres et tenez compte de votre budget pour ne pas avoir des remords plus tard.

Comment savoir que vous avez remporté l’enchère ?

Le but de toute vente aux enchères est de céder un objet au plus haut prix. Ainsi, lorsque votre offre est la plus élevée à l’issue de la vente, le commissaire-priseur le notifie à la salle en prononçant le mot « adjugé ! » Vous devenez alors le propriétaire de l’œuvre d’art, et il faut payer. En fonction du nombre de participants physiques à la vente, l’intervention d’un crieur peut être nécessaire. Il s’agit en effet de la personne chargée de circuler dans la salle pour prendre les offres et les rapporter au commissaire-priseur si nécessaire. Une fois que l’objet vous est adjugé, le crieur vous apporte un bordereau qui portera le prix de cession de l’œuvre d’art. Si vous pensez avoir fait une proposition erronée, il vous revient de le notifier à la salle. Sinon, la propriété de l’objet vous est transférée, et vous devez payer le prix proposé. Dans le cas où vous reverriez votre offre à la baisse, le commissaire-priseur devra donc reprendre la vente. Pour ce faire, il sonne un coup de marteau pour déclarer le bien « ravalé ». Les participants pourront alors faire des propositions jusqu’à ce qu’il obtienne le prix maximal fixé par le vendeur.

Que faire lorsque l’œuvre d’art vous est adjugée ?

Pour l’achat d’une œuvre d’art, les modalités de paiement diffèrent d’une salle de vente à l’autre. Selon le cas, vous pouvez payer soit au comptant, soit par carte ou par chèque. D’une manière générale, ce n’est qu’après le paiement que l’œuvre d’art vous est livrée. Vous pouvez cependant recevoir l’objet avant d’avoir fini de payer le prix total. Tout dépendra du poids des garanties de paiements que vous aurez laissées au vendeur. Quel que soit le cas, sachez que la livraison d’un objet acheté aux enchères est un service supplémentaire, le plus souvent payant. Tenez-en compte lorsque vous définissez votre budget ou que vous enchérissez !

Gardez jalousement le bordereau d’achat de votre œuvre d’art

Suite à un achat d’œuvre d’art aux enchères, vous recevez généralement un bordereau qui constitue un extrait du procès-verbal de la vente. Il comporte des informations comme :
  • votre nom ;
  • une courte description de l’œuvre d’art ;
  • le numéro du lot (s’il s’agit d’une vente cataloguée) ;
  • le prix total que vous avez payé ;
  • etc.

Comme tout reçu d’achat de biens, ce bordereau représente le certificat d’authenticité et d’appartenance. Il doit donc être conservé avec soin pour servir et valoir ce que de droit.

Vous disposez maintenant de l’essentiel des informations pour acheter une œuvre d’art aux enchères. En suivant les orientations présentées dans cet article, vous pouvez faire de bonnes affaires toutes les fois que vous enchérissez pour acquérir un bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top