Quelles sont les étapes à respecter pour faire construire la maison de vos rêves ?

ee18d2efe04cc3522260f6fe0b056d62.jpe
Qui n’a jamais rêvé de devenir propriétaire et de faire construire la maison de ses rêves ? S’il est vrai que la construction d’une maison est un fantasme pour de nombreuses personnes, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’un projet rythmé par des paliers définis et incontournables. Ainsi, la construction de votre petit nid douillet exige l’intervention de nombreux artisans ainsi que la mise en place d’un grand nombre de procédures. Découvrez sans plus attendre les étapes clés à respecter pour construire et entretenir comme il se doit la maison de vos rêves.

Construire sa maison : comment calculer son budget ?

La construction d’une maison demande une grande quantité de ressources. Parmi elles, la question de l’argent est sans doute la plus importante. Il est en effet nécessaire de posséder les fonds nécessaires à l’accomplissement du projet. Pour ce faire, il est recommandé de faire appel à sa banque ou à un courtier en crédit immobilier afin de connaître ses capacités d’emprunt.

Nombre de personnes l’ignorent, mais le fait de calculer sa capacité d’emprunt permet de déterminer l’ampleur des dépenses et par extension, l’ampleur des travaux à réaliser. Calculer sa capacité d’emprunt est donc une étape cruciale du processus. Pour ce faire, vous devez prendre en compte vos revenus, vos dépenses courantes, l’éventuel apport personnel que vous pouvez réaliser ainsi que les prêts et diverses aides dont vous pouvez bénéficier.

On ne le dit pas assez souvent, mais il est vital de ne pas bâcler cette opération. En effet, nombreuses sont les personnes qui engagent des travaux sans réellement prendre en compte le budget dont ils disposent. Cela a pour conséquence de mener à un arrêt brusque du chantier pour cause de dépassement de budget.

Comment trouver le terrain idéal pour construire sa maison ?

Avant d’entamer la construction proprement dite de votre maison, il convient de trouver un terrain adéquat. Il s’agit là d’une tâche qui n’est pas forcément aisée puisque le choix du terrain dépend de nombreux critères comme : les frais annexes, la proximité des commodités, la viabilisation du terrain.

Parmi ces critères, celui de la viabilisation du terrain est l’un des plus importants, mais également l’un des plus sous-estimés par les acheteurs potentiels.

La viabilisation d’un terrain : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous achetez un terrain avec pour projet d’y faire construire une maison, il est important de se pencher sur toutes les démarches liées à la viabilisation dudit terrain. En substance, ces démarches consistent à prendre des mesures pour effectuer des raccordements aux différents réseaux. En effet, pour vivre, vous aurez forcément besoin d’eau, d’électricité, de gaz et du téléphone. Il est important de savoir que le coût des travaux de raccordement diffère d’un terrain à un autre. Selon la proximité du terrain, selon la situation géologique du terrain, ou selon la présence de canalisations sur le terrain, le prix de la viabilisation peut énormément varier.

Chacun de ces critères précédemment cités a une importance dans le choix du terrain idéal. En outre, il faut également prendre en considération le type de construction que vous envisagez de réaliser ainsi que l’emplacement du voisinage. Enfin, lorsque vous avez choisi le terrain idéal, vous devez transmettre une offre d’achat au propriétaire. Notez que l’achat d’un terrain doit se faire chez un notaire et qu’il ne peut en être autrement.

Comment préparer son projet de construction ?

Lors de la préparation d’un projet de construction, il est possible de tout faire soi-même ou de confier cette tâche à un professionnel. Si vous décidez de demander l’aide d’un expert, sachez que c’est lui qui se chargera de calculer les frais de construction ainsi que les frais annexes. Il est recommandé de travailler de concert avec un professionnel si vous n’avez pas les compétences nécessaires à la mise en place d’un projet de construction. En effet, faire appel à un spécialiste permet d’éviter certaines erreurs qui, en plus d’être potentiellement graves, peuvent être très coûteuses.

Qu’en est-il de la finalisation du crédit immobilier ?

Vous avez trouvé un terrain parfaitement adapté à vos envies et vous avez élaboré avec l’aide d’un professionnel un projet de construction viable pour votre future maison. Il ne vous reste désormais qu’à faire évaluer avec précision le coût de votre projet. Celui-ci doit correspondre à la capacité d’emprunt préalablement annoncée par votre banque ou par votre courtier. Si tous les voyants sont au vert, vous devez prendre rendez-vous avec votre banque ou avec votre courtier afin de fournir tous les éléments du projet et ainsi constituer un dossier de demande de prêt.

Une fois la demande de prêt effectuée, sachez qu’il faudra prendre votre mal en patience. En effet, il faut compter environ trois mois entre la date de dépôt du dossier et le déblocage des fonds par la banque.

Notez que cette étape n’est nécessaire que si vous ne disposez pas de tous les fonds nécessaires pour lancer vous-même la construction de votre future maison.

La signature de l’acte de vente du terrain

Une fois que votre banque a accepté la demande de prêt et que les fonds ont été débloqués, vous pouvez enfin passer à l’étape de la signature de l’acte de vente du terrain. La signature se fait devant le notaire, et ce faisant, vous devenez officiellement le nouveau propriétaire. Cette étape est particulièrement importante, car elle marque l’ouverture de votre chantier et le lancement des travaux de construction.

La construction de la maison

Le déroulement du chantier de construction de votre maison va se faire en plusieurs étapes. Lors de chacune de ces étapes, vous serez amené à organiser des réunions avec les professionnels correspondants afin de constater l’avancement des travaux ainsi que leur bon déroulement. Au vu de la quantité astronomique de travaux à réaliser, mieux vaut s’entourer de professionnels compétents dans tous les domaines. Afin de vous faciliter la tâche, la plateforme https://www.etablissements-laroche.fr vous propose un service de qualité pour vous aider. Trouvez en quelques minutes des plombiers, des vitriers, des électriciens, des serruriers ainsi que des chauffagistes. En plus d’être des professionnels certifiés, les artisans de l’entreprise sont spécialisés dans l’installation et dans la réparation de matériel sur tous les types de chantiers.

À ce stade du projet de construction, on peut dire sans se tromper que la maison prend forme. Toutefois, il est important de savoir être patient. En effet, la construction d’une maison demande beaucoup de temps. On parle d’un chantier de plusieurs mois, voire d’un an au minimum dans de nombreux cas. Il va de soi que la durée de votre chantier va de pair avec l’ampleur de la construction à effectuer. Sachez toutefois que pour bâtir une maison conforme aux normes et donc parfaitement sécurisée, un minimum de temps est requis. Il est donc conseillé de vous armer de patience.

La réception des clés et la signature du procès verbal de livraison

Au début du chantier de construction de votre maison, une date de livraison approximative vous est communiquée. Cette date est uniquement indicative, et elle peut être décalée selon l’évolution de la situation. Cependant, cela n’arrive qu’en cas de force majeure.

Le jour de la remise des clés, assurez-vous que tout fonctionne parfaitement et qu’aucune erreur n’est à relever. Pour cela, une inspection en bonne et due forme de votre maison est vivement recommandée. Inspectez tous les éléments de la maison sans exception. Vérifiez que les portes et les fenêtres s’ouvrent facilement et dans le sens voulu. Tirez la chasse d’eau et ouvrez les robinets afin de vous assurer de leur fonctionnement. Pensez également à vérifier que l’évacuation d’eau fonctionne comme prévu. Il est également recommandé de compter le nombre de prises électriques afin de vous assurer que le résultat convient à vos exigences. Testez ensuite chacune des prises électriques de la maison. Pensez également à compter les interrupteurs et à les tester. Si vous avez fait installer des volets électriques et des radiateurs, il est également important de vérifier qu’ils fonctionnent à la perfection.

Hormis les équipements, les finitions doivent également être au centre de votre attention. Vérifiez que les revêtements de sol choisis sont conformes à vos exigences.
Moquette, parquet et carrelage doivent être parfaitement installés. Ces étapes de vérification sont nécessaires, car elles permettent de repérer les éventuels défauts afin que ceux-ci soient corrigés le plus vite possible.

Emménager dans votre nouvelle maison

Une fois que le procès-verbal de réception du chantier a été signé, et dans la mesure où vous n’avez émis aucune réserve quant à la qualité des travaux réalisés, vous pouvez organiser votre déménagement vers votre nouvelle demeure. Faites appel à une équipe de déménageurs professionnels ou faites-vous aider par vos amis afin de faire des économies.

Peu de gens le savent, mais il est important de préciser que même après la réception des travaux, vous êtes couvert par diverses assurances. Ces garanties sont là pour vous protéger en cas de défaut de fonctionnement des équipements, de défauts de construction ou en cas de malfaçons.

Bien que ces garanties existent, il est vivement conseillé de toujours vérifier le chantier avec le plus grand soin avant la réception des travaux. Cela permet en effet de limiter autant que possible les éventuelles situations conflictuelles qui peuvent subvenir.

Que faire en cas de retard de livraison de votre maison ?

Lors de la construction de votre maison, il n’est pas impossible que certains éléments entrainent un retard dans la livraison du chantier. En cas de force majeure, il est impossible d’imputer le retard de livraison au constructeur. On parle ici de situations comme des intempéries dues à des conditions météorologiques désastreuses. Outre ce cas de figure particulier, des pénalités de retard peuvent être appliquées au constructeur si celui-ci ne vous livre pas votre maison dans le délai imparti. Sachez toutefois qu’avant d’en arriver là, il y a des procédures à suivre.

Envoyez une mise en demeure au constructeur

En cas de retard de livraison, la première étape est de discuter de la situation avec votre constructeur. Au cas où ce dernier ne se montrerait pas coopératif, il est conseillé de constituer un dossier. L’étape suivante est la mise en demeure du constructeur à travers un courrier que vous devez envoyer en recommandé avec un accusé de réception. Dans ce courrier, vous mettez en demeure le constructeur de finir les travaux. Indiquez dans votre lettre la date à laquelle le chantier aurait dû vous être livré et indiquez également le temps que vous accordez au constructeur pour finir le travail.

Faites intervenir un huissier de justice

Après l’étape de la mise en demeure, le constructeur se doit de vous apporter une réponse claire en ce qui concerne la livraison du chantier. Dans le cas où la mise en demeure n’aurait aucun effet sur l’avancement des travaux, il est recommandé de faire intervenir un huissier de justice.

Le rôle de l’huissier dans ce cas est de constater la situation. Pour cela, l’huissier doit se rendre sur le chantier afin d’observer l’avancement des travaux ainsi que le retard de livraison du chantier. L’huissier va ensuite mettre le constructeur en demeure une nouvelle fois afin de l’inciter à finir les travaux. Lors de cette nouvelle mise en demeure, vous êtes libre une fois de plus d’accorder au constructeur un délai de livraison raisonnable.

Exigez le versement de pénalités de retard

Peu de gens le savent, mais selon le code de la construction, il est possible de demander le versement de pénalités en cas de retard de livraison d’un chantier. Il est également important de préciser que le versement des pénalités est dû en cas de retard, et ce, même si le contrat ne le prévoit pas. La loi prévoit même un montant minimum dans le cas où le contrat ne stipulerait rien. Sachez toutefois qu’il est possible lors de la signature de votre contrat de stipuler un montant supérieur au montant minimum prévu par la loi en ce qui concerne les pénalités de retard.

Lors de la réception des travaux, il est vivement recommandé de vérifier la qualité du travail afin d’exiger du constructeur des réparations lorsque le chantier ne convient pas aux exigences établies. Si vous émettez des réserves quant au travail du constructeur lors de la réception des travaux, la loi estime qu’il y a du retard dans la livraison du chantier. Il est donc possible d’exiger le versement de pénalités à partir du premier jour de retard jusqu’à la levée des réserves.

Conclusion

Force est de constater que la construction d’une maison est un véritable projet en soi. Ainsi, comme c’est le cas pour tous les projets, la construction d’une maison doit être réalisée étape par étape afin d’éviter les erreurs susceptibles d’entamer la bonne marche du projet. Selon l’ampleur de la maison de vos rêves, selon vos exigences et selon vos moyens, le prix des travaux peut augmenter de manière exponentielle. Pensez donc à calculer votre budget avec le plus grand soin et à faire appel à des artisans compétents afin que le travail soit réalisé avec le plus grand soin.

Sachez également qu’une fois votre maison prête, il faudra penser à l’entretenir comme il se doit. En effet, le temps est le principal ennemi auquel vous aurez à faire face. Une fois encore, il vous faudra vous entourer d’artisans compétents, capables de vous donner de bons conseils et en mesure de procéder à des réparations périodiques afin de vous aider à prendre soin de votre maison.

Stéphane

Stéphane

Journaliste indépendant, n'hésitez pas à me contacter pour la rédaction de vos articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top