Rédiger un CV : comment réussir cette opération ?

13141379c2c7fed64726743e02c775e5.jpe
De nombreuses personnes aujourd’hui se lancent dans la rédaction d’un CV sans même chercher à savoir les fondamentaux pour réussir cette opération. Autrement dit, peu de personnes savent réellement ce que c’est qu’un CV. C’est un travail qui demande non seulement du temps, mais également beaucoup de sérieux. Du sérieux, car pour obtenir au final un produit de qualité, l’intéressé devra se poser de vraies questions ! Par exemple, qui suis-je et qu’est-ce que je cherche ? Par ailleurs, le CV se veut également clair et attirant. Bref, retrouvez ci-dessous tous les principaux points clés et astuces pour faire de votre CV une arme affûtée pour attaquer votre recherche d’emploi.

Qu’est-ce qu’un Curriculum Vitae ?

Avant de vous demander « comment faire un CV », vous devez normalement chercher d’abord à savoir ce qu’est un CV.
En effet, le CV renforce la lettre de candidature. Il offre au futur employeur le parcours de son futur employé à la fois sur le plan social, culturel, intellectuel et professionnel.
Il est composé de différentes parties : « Informations personnelles (contact) », « Compétences », « Expériences professionnelles », « Formations (Études) » et « Centres d’intérêt ».
Le CV valorise votre capacité d’adaptation et doit refléter votre personnalité. Il doit également être séduisant. En d’autres termes, aucun recruteur ne doit pouvoir résister à son charme. Rappelons que généralement un embaucheur ne passe pas plus de 15 secondes sur un CV. Afin d’espérer vous voir convoqué pour le fameux entretien, vous devez donc concevoir votre CV de sorte à pouvoir convaincre durant ce laps de temps.

Important : Comme on le dit souvent, le CV doit vous « vendre ». Il doit respecter des règles de présentation, être lucide et transmettre exactement aux recruteurs le message que vous souhaitez faire passer.

Présentation générale du CV

Comme nous l’avons dit plus haut, le curriculum vitae doit répondre à des règles de présentation très strictes. En effet :

  • Un Curriculum Vitae ne doit pas être signé ni daté : c’est une erreur très répandue. Et les recruteurs y veillent sérieusement. Certains éliminent même rien que pour ça ;
  • Un CV doit être rédigé en ordre chronologique. Il doit également être lisible. Aussi, le rédacteur doit veiller aux fautes de tout genre (orthographe, conjugaison, grammaire, etc.) ;
  • Le CV est censé faire ressortir les éléments clés de votre profil. A cet effet, il ne doit comporter que des phrases courtes et simples. De même, les informations qui s’y trouvent doivent être organisées de manière stratégique. Un CV bien écrit peut ou doit inspirer le recruteur, lui dévoiler votre sens de la créativité ;
  • Toutes les informations contenues dans votre CV doivent être vraies. Si vous mentez, le recruteur pourrait vous prendre aux mots lors de l’entretien, ce qui inévitablement vous décrédibiliserait ;
  • Un CV ne doit pas être redondant. Soyez succinct, précis, et de préférence, utilisez des verbes d’action.

Présentation des différentes parties à inclure dans votre curriculum vitae

Comme nous l’avons souligné en début d’article, un CV est structuré en cinq grandes parties :

  • Informations personnelles (contact) ;
  • Compétences (logiciels, langues maîtrisées …) ;
  • Expériences professionnelles ;
  • Études et/ou formations ;
  • Centres d’intérêt (activités sportives et/ou associatives, loisirs, causes humanitaires, etc.).

Informations personnelles (contact)

Les informations contenues dans cette première partie doivent se situer dans la partie supérieure de votre document. Elles servent en réalité d’introduction à votre curriculum vitae. Cette section doit contenir les informations suivantes :

  • Nom et prénom (s) ;
  • Nationalité ;
  • Âge ;
  • Situation matrimoniale ;
  • Adresse ;
  • Téléphones (fixe et portable) ;
  • E-mail ;
  • Photo (fortement recommandée).

Compétences

Cette section doit contenir toutes les informations donnant du poids à votre candidature, c’est-à-dire tout ce qui est susceptible d’intéresser le recruteur. Écrivez de courtes phrases, et surtout de manière stratégique, car ce sont en réalité ces informations-là qui vous permettront de vous démarquer des autres candidats (langues, logiciels maîtrisés et autres).

Expériences professionnelles

Faites ressortir ici les emplois, stages… occupés au cours des dernières années. Si vous avez un lourd bagage professionnel, ne mentionnez dans ce cas que les expériences les plus pertinentes pour le poste que vous ambitionnez d’occuper dans la structure. Surtout, n’oubliez pas de mentionner, pour chaque emploi et stage occupé, le nom de l’entreprise, la durée pendant laquelle vous avez occupé le poste, les missions réalisées ainsi que les résultats enregistrés.

Études et/ou formations

Dans cette partie de votre CV, vous êtes appelé à préciser les différentes études et/ou formations que vous avez effectuées : écoles, collèges, universités…, les diplômes et autres formations obtenus.

Important : Dans cette rubrique, les informations sont déclinées du plus élevé au plus petit.

Centres d’intérêts

Cette section doit se situer dans la partie inférieure de votre curriculum vitae, complètement en bas. Vous devez y préciser vos loisirs, activités sportives et/ou associatives, vos voyages, etc. Le but de cette section en réalité est de montrer votre implication dans des activités différentes à celle du travail et de dévoiler ainsi vos passions et affinités.

Quelques conseils pour parfaire votre curriculum vitae

Vous voulez avoir un des plus séduisants CV ? Suivez nos conseils !

Démarquez-vous

C’est très important d’y revenir. Pour maximiser vos chances, votre CV doit se différencier des autres, et ce aussi bien par son design que par les infos s’y trouvant. Par exemple, vous pouvez vous permettre d’ajouter des liens vers votre blog personnel, un code QR vers une vidéo ou vers votre portfolio. Ces informations peuvent contribuer à faire la différence.

Mettez-vous à la place du recruteur

Vous ne savez vraiment pas ce qu’il convient de détailler ou non ? Supposez que c’est vous qui êtes le futur employeur, en train de lire le CV d’un candidat : quelles sont les questions qu’il se pose ? Les informations contenues dans le document sont-elles pertinentes, claires et assez développées ? Ou sont-elles, au contraire, inutiles ? Etc.
De même, si vous remarquez des trous dans votre CV, alors soyez sûr que le recruteur les remarquera lui aussi. Ne manquez donc pas de tout expliquer dans la lettre de motivation.

Hobby, loisirs oui, mais…

Jogging, ski, œnologie… Au final, est-ce que vos loisirs sont-ils vraiment nécessaires pour le recruteur ? Pas sûr à notre avis ! À moins que vous postuliez dans un magasin de sport. Là-bas, vos activités sportives peuvent être un plus. Pareil pour votre soif de voyage et d’apprentissage des langues étrangères (utiles si vous cherchez un emploi au-delà des frontières). Tout ça pour dire que vous pouvez tirer un trait sur cette rubrique. Vous pourrez y revenir lors de l’entretien si vous sentez que l’échange est propice et que le recruteur est réceptif à vos activités parallèles. Mais, pour l’instant, n’insistez que sur ce qui est essentiel, c’est-à-dire les informations que les recruteurs veulent lire.

Ne jamais s’attribuer des compétences qu’on n’a pas

La majeure partie des demandeurs d’emploi ont tendance à vouloir faire gonfler leur CV afin de se faire différencier et montrer, chacun, qu’on est la seule personne méritant le poste en jeu. Certains, en effet, prennent le risque d’amplifier leur rôle à un poste qu’ils ont précédemment occupé, de rallonger la durée d’une mission ou pire, de s’attribuer un projet collectif. C’est un jeu très dangereux, il faut le souligner. Car cela peut retenir l’attention du recruteur et le faire douter sur votre honnêteté. Et si par malheur, il venait à découvrir ce mensonge, il pourrait à raison remettre en question le reste de vos compétences même si celles-ci s’avèrent justes.

Votre CV en au plus une page

En règle générale, un curriculum vitae ne doit pas faire plus d’une page. Cependant, un CV de deux pages peut être toléré dans certains cas ; vous avez de nombreuses expériences professionnelles, un secteur professionnel particulier, etc.
Les personnes possédant moins d’expériences professionnelles (les étudiants par exemple) doivent, quant à eux, tout faire pour rester dans la marge d’une page. En réalité, un CV réduit à une page permet d’éviter de plonger le recruteur dans un afflux d’informations superflues. Réduire votre document à une page vous contraint également à ne sélectionner que des informations utiles, celles pouvant réellement mettre en valeur votre profil.

Important : Dans un CV, ne tenez compte que des points essentiels. Les détails peuvent parvenir aux oreilles de votre futur employeur lors de l’entretien.

Traduire son curriculum vitae

Il est récurrent de voir certaines entreprises demander aux aspirants aux postes à pourvoir au sein de leur structure de traduire leur CV en anglais (ou sous d’autres langues). Pour donc anticiper les choses, nous vous recommandons d’avoir également la version traduite de votre CV. Cela, sans doute, démontrera tout votre professionnalisme au recruteur.

Ne pas fuir les critiques

« Nul n’a la science infuse », dit-on ! N’hésitez donc pas à faire lire votre papier final (version imprimée) à plusieurs personnes (amis, parents, famille…) afin de recueillir leurs critiques, en vue de parfaire celui-ci.

Il ressort de tout ce qui précède que la rédaction d’un CV, contrairement à ce que pensent nombre de personnes, est un travail plutôt délicat, nécessitant rigueur, honnêteté, précision, concision et goût.

Cet article vous a-t-il été utile ? Si oui, dites-le-nous dans les commentaires. Dans le cas contraire, faites-nous parvenir par le même canal vos suggestions et recommandations !

Stéphane

Stéphane

Journaliste indépendant, n'hésitez pas à me contacter pour la rédaction de vos articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top