Internet est le plus grand réseau mondial. Il offre ainsi d’impressionnantes solutions dans tous domaines. En effet, cet outil est aujourd’hui incontournable dans toutes les sphères de la vie que ce soit pour la communication, pour l’éducation, pour l’information, pour le divertissement ou encore dans le milieu professionnel. L’accès à Internet est possible grâce à plusieurs solutions proposant des expériences spécifiques.

La connexion Internet permet de briser les limites de l’espace et d’accéder à des ressources aussi diverses que variées. Selon l’utilisation que vous voulez faire de votre connexion, vous pouvez privilégier des moyens d’accès spécifiques. Focus sur ses principales alternatives pour disposer d’une connexion Internet optimale.

Opter pour un FAI

Internet est un réseau informatique permettant de connecter des ordinateurs ou des appareils numériques entre eux. Grâce à Internet, vous avez la possibilité de savoir ce qui se passe partout dans le monde, où que vous soyez. Cet outil permet par ailleurs de s’occuper de ses activités professionnelles à distance. Ainsi, les FAI ou Fournisseurs d’Accès à Internet sont de principaux moyens d’accéder à ce réseau. Ils permettent d’avoir accès à la connexion pour naviguer et de rejoindre diverses plateformes. Les FAI sont en général des sociétés auprès desquelles l’on peut souscrire à un abonnement Internet. Ces fournisseurs se servent de diverses technologies notamment les box Internet.

Vous pouvez notamment découvrir un excellent  comparatif des box 4g . Par ailleurs, ces technologies se servent de boîtiers utilisés par les abonnés pour avoir une connexion à haut débit. Chaque FAI propose généralement une variété de forfaits à des tarifs spécifiques. Ces forfaits bénéficient de diverses utilités et sont souvent adaptés à des utilisations précises. 

La connexion filaire ADSL


La technologie ADSL permet de faire coexister sur une même ligne d’un canal téléphonique, des canaux descendant de haut débit et montant de débit moyen. Avant cette technologie, les services haut débit ne convenaient pas aux besoins réels des utilisateurs. En effet, le câblage ADSL est plus fiable, plus stable et facile à installer. Pour le mettre en place, on ajoute simplement un équipement au central téléphonique puis on y raccorde le logement. Alors, on comprend aisément que près d’un milliard de connexions de ce type soient à l’heure actuelle installées dans le monde. Nous pouvons dire que la connexion filaire ADSL a révolutionné le monde numérique en améliorant l’accès à Internet avec un meilleur débit. Par ailleurs, pour activer une ligne ADSL, quatre étapes essentielles sont à suivre.

Dans un premier temps, il faut s‘enregistrer et s’inscrire. Pour ce faire, il est essentiel de faire réceptionner ses informations personnelles par SFR. Ensuite, si les informations sont correctes, la commande est enregistrée puis transmise au service technique. Une fois que vous passez toutes les étapes précédentes, l’activation de votre ligne est maintenant lancée par SFR. Alors, les équipements commandés et ceux nécessaires à l’installation peuvent être livrés à votre domicile. La dernière étape de ce processus pour activer une ligne ADSL consiste à brancher les nouveaux équipements après que la ligne ait été activée. Enfin, vous pouvez jouir des excellents services proposés.

La fibre optique et ses variantes


La fibre optique est un conducteur de lumière. Elle est un fil de verre ou de plastique transparent utilisé pour transmettre des données à grande vitesse. En particulier, la fibre optique est utilisée par les réseaux Internet. Il est important de savoir que le débit de cette technologie est potentiellement illimité révolutionnant ainsi l’expérience d’utilisation faite de l’Internet. Toutefois, en France, le débit de la fibre optique n’excède pas les 1 Gbit/s. En outre, la fibre optique peut être tirée depuis l’opérateur jusqu’au logement de l’abonné. Dans ce cas, on parle de technologie FTTH (Fiber To The Home).

Il existe bien d’autres technologies relatives au type de service dont on bénéficie avec la fibre optique. Ainsi, on distingue également la technologie FTTLA où la fibre relie le réseau de l’opérateur à : soit une armoire de rue soit un boîtier au pied d’un immeuble donné. De même, la technologie FTTB, bien qu’étant semblable à la précédente, se distingue par quelques particularités. Entre autres, elle ne concerne que les réseaux en fibre optique arrivant jusqu’à l’intérieur d’une propriété privée.

Lorsque le déploiement prévisionnel FTTH d’une région est lointain ou n’est pas prévu, on fait plutôt recours à la technologie FTTN. Enfin, les systèmes FTTDP (Fiber To The Distribution Point) et FTTO se distinguent également parmi les variantes de la fibre optique. Elles ne sont toutefois que peu sollicitées. La technologie FTTO est cependant utilisée dans les entreprises pour leur garantir un débit symétrique et sûr.

Utiliser un satellite


Certaines zones sont mal desservies par les technologies permettant d’accéder à un haut débit de connexion. Dans ces dernières, l’Internet par satellite est une solution bien intéressante. Le principe ici est que l’entreprise ou le foyer désirant l’accès à Internet dispose au préalable d’une antenne de réception satellite. Il faut ensuite souscrire à un abonnement auprès d’un opérateur. En général, le tarif s’établit en fonction du débit alloué et du volume de téléchargement mensuel autorisé. Par ailleurs, les protocoles et normes qu’une telle technologie de connexion sont entièrement identiques à ceux des autres.

L’un des avantages d’un tel système est qu’il permet l’accès à Internet sur tout endroit couvert par le satellite. Ainsi, grâce à ce bijou, vous pouvez vous connecter à Internet en mer ou dans le désert, tant que la zone est couverte par satellite. Aussi, même si son installation est plus complexe, le coût d’abonnement est le même qu’avec un accès ADSL. En outre, il est important de noter qu’une telle technologie impose d’importants temps de latence.

En effet, le signal doit faire deux allers-retours entre la Terre et le Satellite. Le premier aller-retour sert à envoyer les données et le second permet de recueillir des informations. Ainsi, avec une telle connexion vous ne pouvez pas par exemple jouer à un jeu vidéo multijoueurs en temps réel.

Une connexion sans fil


La connexion sans fil est basée sur la transmission d’ondes dans l’atmosphère via des antennes de relais. Les bandes de fréquences qu’une telle connexion utilise sont attribuées par les autorités nationales. Pour en bénéficier, il faut souscrire à un forfait auprès d’un opérateur de réseau mobile. Au préalable, la zone géographique concernée doit aussi être couverte par le réseau mobile. La norme la plus répandue actuellement dans ce domaine est le Wi-Fi (Wireless Fidelity). Toutefois, les réseaux sans fil sont avant tout développés pour un usage interne. En effet, ils sont propres à un bâtiment, à une entreprise ou alors, ils sont utilisés comme réseaux domestiques. Les connexions sans fil constituent ainsi une alternative aux réseaux câblés.

Par ailleurs, les réseaux sans fil peuvent servir d’extensions aux réseaux câblés vu qu’ils sont compatibles entre eux. De pareilles combinaisons de ces réseaux se retrouvent dans plusieurs cas spécifiques. Pour exemple, on les utilise pour réaliser des réseaux temporaires. De même, elles sont très utiles lorsqu’on ne peut pas faire de gros travaux de câblage dans des endroits où il est difficile, voire interdit, d’en faire. En outre, on peut recourir à ces combinaisons de réseaux pour permettre la transmission de données entre des applications mobiles.

En effet, ces associations procurent de nombreux avantages pour rendre la communication possible dans des lieux difficiles à connecter. Pour finir, les performances d’un réseau sans fil permettent de supporter plusieurs applications traitant notamment les sons et les images.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici